Kris achète une remorque, mais n’est pas autorisé à l’utiliser avec sa voiture

Kris achète une remorque, mais n’est pas autorisé à l’utiliser avec sa voiture
123RF

Kris est un infirmier âgé de 39 ans. Après son boulot, il répare des tondeuses afin de gonfler ses fins de mois. Pour ce faire, il a acheté une remorque avec une capacité de charge de 3,5 tonnes qu’il comptait utiliser avec sa camionnette Citroën. Le véhicule a quant à lui une capacité de remorquage de 2 tonnes. Un flou dans le code de la route fait qu’il ne peut pas utiliser son nouvel achat. Il déplore la situation auprès de HBVL.

« Selon le vendeur et un agent chez qui je me suis également renseigné, ce n’était pas un problème que ma Citroën ne puisse officiellement tirer que 2.000 kilos. Tant que je ne surcharge pas ma remorque, ce n’était pas un problème. Vous n’aurez que quelques tondeuses à gazon dessus », déclare-t-il. Malheureusement, il en a été autrement lors du contrôle technique de sa camionnette. Il lui a été expliqué qu’il ne pouvait pas passer d’un chargement dans son véhicule à un autre chargement dans sa remorque.

Kris met donc en cause le code de la route : « Cela n’est pas clair. Un commissaire de police m’a dit que cela dépendait de l’agent qui me contrôlait. S’il avait une mauvaise journée, il pourrait m’amender. Je dois donc acheter une nouvelle voiture. Cela n’a pas de sens. Si je conduis une Porsche, vous n’obtiendrez pas une amende car le compteur de vitesse indique 300 km / h », estime-t-il.

Interrogé par nos confrères, le Service de la Mobilité de la Communauté flamande a clarifié les choses. « Un véhicule avec une Masse Maximale Autorisée Remorquable de 2 tonnes est en effet autorisé à tracter une remorque freinée avec une Masse Maximale Autorisée de 3,5 tonnes. Bien entendu, le poids total de la remorque ne doit pas dépasser 2 tonnes ».

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique