CPAS de Charleroi: en 2021, indexation du RIS, prolongation des aides Covid...

CPAS de Charleroi: en 2021, indexation du RIS, prolongation des aides Covid...
C.Hennuy

Le compte 2020 du CPAS de Charleroi se solde par un boni de plus de 2,014 millions d’euros, sur un budget 2020 de 285 millions d’euros après modification budgétaire. Cela peut paraître étonnant en période de pandémie, mais il faut y voir à la fois l’impact du ralentissement ou de la mise en veille de certaines activités, ainsi que du soutien des autorités régionale et fédérale.

Par ailleurs, la première modification budgétaire 2021 est un indicateur des conséquences de la crise sanitaire. En effet, des budgets conséquents ont été débloqués pour venir en aide aux personnes les plus fragiles physiquement, psychologiquement et socialement. Les aides Covid sont donc prolongées, renouvelées, renforcées.

Cette première modification budgétaire va permettre, en 2021, l’indexation du montant de base du revenu d’intégration sociale de 2,6875 %, la prolongation des aides octroyées via le Fonds fédéral COVID et de la prime temporaire de cinquante euros aux bénéficiaires de certaines allocations sociales, l’extension des aides alimentaires et d’accès aux produits d’hygiène et la mise en place d’un soutien psychologique aux usagers des services des CPAS.

Hausse des demandes d’aide

Le CPAS enregistre seulement maintenant une hausse importante de nouvelles demandes. Sur une année, le nombre de bénéficiaires du RIS a augmenté de plus de 6 %. À la fin du mois de février, il était de 8.694 pour 8.563 au 31 décembre 2020. Pour le CPAS, cela représente des dépenses d’un peu plus de 91,677 millions d’euros au compte 2020 et un peu plus de 104 millions d’euros estimés pour l’année 2021.

En parallèle, on l’a dit, le soutien à l’institution apporté par le Fédéral et la Wallonie se poursuit. Le CPAS carolo note une augmentation exceptionnelle « COVID » de près de 15 % du Fonds spécial de l’Aide sociale, soit 1,312 million d’euros sur une dotation 2020 de 8,947 millions euros en 2020. Les aides ont permis d’engager du personnel supplémentaire dans les services sociaux, d’assurer l’intensification et la prolongation des dispositifs d’hébergement d’urgence, mais aussi de soutenir les maisons de repos dont l’occupation, en 2020, est passée à 93,42 % (versus autour des 97 %-98 % d’occupation avant la crise)…

Prudence

Le résultat positif de 2,014 millions d’euros a été affecté à un fonds de réserve ordinaire, en attendant la seconde modification du budget 2021 qui permettra de cerner avec plus de précision l’impact de la crise sanitaire.

La dotation communale 2021 est maintenue à son montant initial. Elle correspond à 20 % des recettes totales du CPAS.

« Nous devons considérer le résultat comptable de cette année 2020, tout à fait particulière, avec prudence. Les effets de la crise sanitaire ont été multiples et divers et la plupart sont encore à venir. Il est donc malaisé de comparer cet exercice comptable 2020 avec les années précédentes et d’en tirer des leçons pour le futur. C’est pourquoi je plaide pour que le CPAS puisse, avec cette mise en réserve du boni 2020, amortir, par exemple, un choc futur au niveau des dépenses d’aide sociale et ce sans devoir faire appel à la Ville de Charleroi » conclut Philippe Van Cauwenberghe, Président du CPAS.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Charleroi (Hainaut)Région wallonne
Notre sélection vidéo
Aussi en CHARLEROI ET SA REGION