Le repreneur de Neckermann désigné par le tribunal de l’entreprise pour le 22 mai

Le repreneur de Neckermann désigné par le tribunal de l’entreprise pour le 22 mai

La première a indiqué reprendre l’ensemble du personnel, la seconde 110 personnes sur 126, et toutes deux garantissent la reprise des vouchers et des « bons corona » octroyés aux clients. Le personnel soutient le projet de CCR Partners, qui a fait appel à des spécialistes du secteur du tourisme. Les offres étant valables jusqu’au 22 mai, le tribunal de l’entreprise a annoncé qu’il tranchera entre les deux repreneurs pour cette date.

Pour les juges délégués qui ont dû travailler en un temps record, les deux candidats sont de qualité et offrent un excellent profil. La Sogepa a également fait savoir qu’elle était prête à soutenir les deux projets exposés mardi devant le tribunal de l’entreprise.

La société Futura Capital Fund, de droit luxembourgeois (le fonds est constitué d’apports de familles entrepreneuriales belges, de la Sogepa et de la SRIB) investit dans des sociétés qui traversent une crise. Elle a confirmé son intention de reprendre tous les contrats de travail qui ne sont pas rompus, soit ceux de 126 personnes. L’autre candidat, CCR Partners BV – gestionnaire de CIM Capital Restruct Fund – a pour mission d’intervenir auprès des entreprises qui rencontrent des difficultés. Dans l’objectif de reprendre Neckermann, elle a déjà établi des collaborations avec des personnes d’expérience dans le secteur des voyages, et rencontré le conseil d’entreprise ainsi que les syndicats. Le volet social de son offre de reprise, qui consiste à reprendre 110 personnes sur 126, a été présenté au tribunal du travail. Ce repreneur bénéficie du soutien du personnel, réaffirmé à l’audience de mardi.

Le tribunal de l’entreprise dispose légalement d’un mois pour rendre son jugement et donc choisir le repreneur. Les offres remises étant valables jusqu’au 22 mai, le président Savatic a assuré aux travailleurs de Neckermann qui avaient fait le déplacement et assistaient aux débats à Nivelles que le tribunal allait travailler « sérieusement et rapidement » afin de rendre sa décision pour cette date.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique