Charleroi: deux ans de prison ferme pour coups et blessures sur son fils de 16 ans

Le fils du couple était intervenu lors d’une scène de violence, à la suite des cris de sa mère qui appelait à l’aide.
Le fils du couple était intervenu lors d’une scène de violence, à la suite des cris de sa mère qui appelait à l’aide. - Isopix/Eleonora Cacciari

Le prévenu était poursuivi pour coups et blessures sur son ex-compagne et son fils de 16 ans, harcèlement, menaces et incendie volontaire. Le ministère public avait requis le 13 avril dernier une peine de deux ans de prison ferme par défaut contre lui.

En 2019, le prévenu et la mère de ses enfants vivaient encore sous le même toit malgré la séparation du couple. L’homme en profitait pour contrôler les moindres faits et gestes, ainsi que les relations, de son ex-compagne. Lorsque cette dernière refusait de donner son téléphone au prévenu, il la rouait de coups. Le fils du couple était intervenu lors d’une scène de violence, à la suite des cris de sa mère qui appelait à l’aide, et avait également reçu de nombreux coups de poing du prévenu.

P.D. était également poursuivi pour harcèlement et menaces envers son ex-compagne. Le prévenu avait nui à la tranquillité de la victime lorsque cette dernière avait refait sa vie. Il avait même mis ses menaces à exécution en brûlant un sac rempli de journaux et une couverture à l’intérieur de la maison. Auditionné au moment des faits, le prévenu n’avait pas été en mesure d’expliquer son geste.

La substitute Pied avait requis une peine de deux ans de prison par défaut contre P.D.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Charleroi (Hainaut)
Notre sélection vidéo
Aussi en FAITS DIVERS