L’avis tranché de Frank Vandenbroucke au JT de RTL (vidéo)

Vidéo
L’avis tranché de Frank Vandenbroucke au JT de RTL (vidéo)

Le ministre fédéral de la Santé était invité à expliquer en quelques mots la différence entre le « Covid Safety Ticket » qui sera mis en place en Belgique de manière temporaire dès le 13 août jusque fin septembre pour notamment permerttre d’assister à de gros événements comme les festivals, et le « Certificat vert européen » qui sera lui le sésame pour pouvoir voyager en Europe. « C’est un autre mot pour exactement le même principe. On a un instrument qui sera digital sur votre smartphone. Il permettra d’attester qu’on a été vacciné ou qu’on a un test PCR négatif. C’est le même principe ».

« Les gens qui peuvent se l’offrir, ils peuvent aussi payer un test hein »

Pour ce « Covid Safety Ticket » comme pour le « Certificat vert européen », ceux qui ne seront pas vaccinés devront donc présenter un test PCR négatif. Certains, comme des associations, réclament que ce test PCR soit gratuit dans ce cas car toute la population n’aura pas encore pu avoir accès au vaccin, qui lui est gratuit. Y a-t-il une discrimination ? « Pas réellement. Si on veut aller à un festival comme Pukkelpop ou Tomorrowland, ça coûte cher », a répondu Frank Vandenbroucke. « Je crois donc que les gens qui peuvent se l’offrir, ils peuvent aussi payer un test hein. Ou se laisser vacciner, ce qui ne coûte rien. »

Relancé par notre confrère Luc Gilson sur le fait que tout le monde n’aura pas encore eu accès à ce moment là à la vaccination gratuite, le ministre fédéral de la Santé a insisté. « Tout le monde aura accès au vaccin. Totalement gratuitement. Ceux qui ne veulent pas se laisser vacciner, ils ont tort mais bon OK, et qui veulent aller un festival de masse comme Tomorrowland, ben qu’ils payent le test PCR, ce n’est pas trop demandé. »

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique