Plus de 9.000 smartphones infectés par de faux SMS de bpost

Plus de 9.000 smartphones infectés par de faux SMS de bpost
Belga image

Il s’agit d’un virus dangereux qui cause beaucoup de dégâts et se diffuse rapidement via les contacts téléphoniques de la victime.

De nombreux Belges ont reçu des SMS concernant une soi-disant expédition de bpost depuis le week-end dernier. Plus de 5.700 utilisateurs ont envoyé un rapport au CCB.

Le virus aurait causé beaucoup de dommages dans d’autres pays européens il y a quelques semaines.

Quiconque a cliqué sur le lien et installé l’application sera invité à restaurer immédiatement le téléphone aux paramètres d’usine. Si des mots de passe ont été utilisés après l’installation de l’application, il faut les modifier. Le SMS a peut-être été transféré à tous les contacts du téléphone et il est judicieux de les prévenir.

Le CCB et l’IBPT préviennent que d’autres faux SMS pourraient circuler dans un proche avenir. Ils conseillent de ne pas installer d’applications via un lien dans un message.

Les cybercriminels utilisent probablement des listes de numéros de téléphone qui circulent sur internet. « À l’approche du week-end prolongé, les cybercriminels sont souvent encore plus actifs », prévient-on.

En cas de mail ou de SMS suspects, les autorités invitent les personnes concernées à transférer ces messages à l’adresse mail suspect@safeonweb.be.

Que faire dans un tel cas ?

Plusieurs conseils sont à graver en mémoire dans de pareilles circonstances.

– Ne cliquez jamais sur un lien dont vous ne connaissez pas la provenance. Analysez également, l’url pour voir si c’est une adresse que vous connaissez.

– Si vous avez cliqué, changez les mots de passe de vos comptes et passez également un coup d’antivirus

– Pour éviter d’être dérangé, bloquez le numéro du SMS. Pour ce faire, si vous êtes sur iPhone, clique sur le numéro, puis infos et encore « infos » puis « bloquer ce correspondant ». Sur Android, allez dans les paramètres de la discussion (représentés par trois petits points) et appuyez sur « bloquez le contact ».

– Si vous avez cliqué, prévenez votre banque et si vous avez envoyé vos données de carte, appelez directement CARD STOP au 070/344.344.

Bpost rappelle quelques consignes pour éviter de vous faire piéger

Pour les envois au sein de l’Union européenne, Bpost ne vous demandera jamais de payer des frais supplémentaires alors que votre colis est en cours de livraison.

Si vous recevez un e-mail ou SMS suspect de la part de Bpost à propos d’un colis ou d’un paiement, vous pouvez également vérifier si vous avez reçu le même message dans l’application Bpost. Si oui, vous pouvez être sûr que Bpost en est l’expéditeur.

Enfin, vous pouvez également transférer les messages reçus à l’adresse suspect@safeonweb.be pour les signaler aux autorités.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune (nouveaux cas, incidence et vaccination)

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique