Coronavirus: pour le cdH, les moins de 18 ans wallons sont les oubliés du codeco

Coronavirus: pour le cdH, les moins de 18 ans wallons sont les oubliés du codeco

« Les décisions prises lors de ce comité de concertation ne sont pas très positives pour la jeunesse wallonne, avec des annulations en cascade des festivals qui devaient être organisés au sud du pays et les perspectives trop tardives pour le sport amateur qui ne pourra pas reprendre sa saison », a ainsi pointé François Desquesnes, le chef de file des humanistes au parlement wallon, en marge de la séance plénière de l’assemblée régionale.

« Il y a plus de 250.000 jeunes de 12 à 18 ans en Wallonie qui ne voient aucune perspective pour un retour à une vie normale. Quelles mesures va prendre la Région pour leur redonner de l’élan ? », a-t-il demandé à Elio Di Rupo, le ministre-président wallon.

« Vous proférez des accusations sans fondement. Le comité de concertation travaille dans l’intérêt de tous et sa seule volonté est de libérer un maximum d’activités » tout en tenant compte de la situation sanitaire, lui a répondu ce dernier. « Si vous aviez un seul travail à faire, au lieu de proférer ces fausses accusations, ce serait de dire : vaccinez-vous », a-t-il ajouté.

Aucune décision sur la vaccination des moins de 18 ans n’a actuellement été prise en Belgique, lui a toutefois rétorqué François Desquesnes. « Sur la vaccination des 16-18 ans, nous n’avons pas de réponse. Sur les modalités d’accès aux événements pour les moins de 18 ans, pas de réponse non plus. Sans parler d’un calendrier qui favorise nettement une série d’activités en Flandre. Il y a vraiment toute une partie de la population que vous avez oubliée », a-t-il enfin regretté.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Région flamandeRégion wallonne
Notre sélection vidéo
Aussi en Politique