Cocaïne, torture et assassinat à Rochefort: nouvelle reconstitution en juin

Cocaïne, torture et assassinat à Rochefort: nouvelle reconstitution en juin

Trois dates ont été récemment fixées pour les reconstitutions dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du trentenaire lors desquelles il était prévu que les reconstitutions soient organisées non pas sur les lieux du crime mais bien dans les locaux de la police judiciaire fédérale du Limbourg où les lieux originaux ont été reproduits dans la mesure du possible.

Découvert mort dans un chalet

Les reconstitutions ont déjà été reportées à plusieurs reprises car le conseiller à la sécurité intérieure de la police fédérale estimait que la sécurité des participants ne pouvait pas être garantie en raison de la pandémie en cours. Il a maintenant été décidé de la reporter au 10 juin. En octobre 2020, la première partie de la reconstitution a eu lieu dans un chalet de vacances à Forzée, près de Rochefort (Namur) où le corps de la victime avait été découvert en mars 2019.

Vol de cocaïne

La mort du jeune homme s’inscrirait dans le cadre de la disparition de trois kilos de cocaïne, d’une valeur évaluée à 100.000 euros.

D’abord torturé à son domicile de la Koning Boudewijnlaan de Genk, Hilal Makhtout avait ensuite été emmené dans deux autres endroits avant d’arriver à Forzée dans les Ardennes où le propriétaire du chalet a découvert son corps le 12 mars 2019.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Genk (prov. de Limbourg)Namur (prov. de Namur)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers