Un tableau de Picasso vendu 103 millions de dollars à New York

Un tableau de Picasso vendu 103 millions de dollars à New York
Belga

La toile, peinte en 1932, a été adjugée 90 millions de dollars, portés à 103,4 une fois ajoutés frais et commissions, après une bataille de plus de 19 minutes entre collectionneurs.

La vente confirme la vitalité du marché de l’art, qui n’a pas vraiment souffert de la pandémie, mais aussi le statut à part de Pablo Picasso (1881-1973).

Le même tableau avait été acquis il y a huit ans seulement par son propriétaire actuel lors d’une vente organisée à Londres pour 28,6 millions de livres, soit environ 40 millions d’euros, moins de la moitié du prix offert jeudi.

Cinq oeuvres du peintre espagnol ont désormais franchi le seuil symbolique de 100 millions de dollars. Avant même cette vente, il était déjà seul en tête dans ce club très fermé avec quatre tableaux, dont «Les femmes d’Alger», qui détient le record pour un Picasso, à 179,4 millions de dollars (162,7 euros), en mai 2015.

C’est la première fois depuis deux ans qu’une oeuvre franchit les 100 millions de dollars, depuis qu’un exemplaire de la série des «Meules» de Claude Monet avait atteint 110,7 millions de dollars (100 millions d’euros) chez Sotheby’s, déjà à New York.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique