Attention si vous devez récuperer un colis ou une lettre recommandée

Illustration
Illustration - Belga image

C’est à Lier et Duffel, dans le nord du pays, que l’arnaque a pris de l’ampleur ces derniers jours. Le modus operandi est toujours le même et vise généralement des personnes âgées vivant dans des immeubles d’appartements. Deux personnes se font passer pour des facteurs en pretendant avoir une lettre recommandée pour la personne. « L’habitant doit alors aller chercher cette fameuse lettre dans le hall d’entrée et ne pense pas forcément à fermer sa porte », raconte au Nieuwsblad la voisine d’une victime.

Et c’est à ce moment précis que la personne se fait avoir. Car une fois dans le hall d’entrée, l’un des deux malfrats en profite pour pénétrer dans l’appartement. « Une voisine qui croyait qu’il s’agissait vraiment du facteur a pris sa carte d’identité et est descendue. Une fois en bas, aucune trace d’une facteur mais seulement une jeune femme. Quand elle lui a demandé ce qu’elle faisait dans le bâtiment, elle lui a répondu qu’elle avait froid et qu’elle attendait un bus. » Il ne s’agissait en réalité que d’une diversion.

Pendant ce temps, sa complice était déjà dans l’appartement de la victime et a réussi à voler de l'argent. Quand la personne âgée est finalement remontée chez elle, il était déjà trop tard et la voleuse était déjà partie.

Cette histoire n’est pas un cas unique et se répète depuis quelques jours dans le nord du pays. C’est pourquoi la police locale de Lier a tenu à avertir ses citoyens et même tous les Belges. « Il faut signaler ce genre d’incidents. Et de préférence le plus tôt possible. Plus vite nous sommes informés d'un vol ou d'une tentative de vol, plus vite nous pouvons rechercher les personnes suspectes Les vols par ruse ne sont certainement pas un phénomène nouveau. Nous connaissions déjà le phénomène des faux employés de la compagnie d'eau et d'électricité, maintenant nous voyons de plus en plus de voleurs qui sonnent à la porte des immeubles d’appartement et attirent les gens en bas sous prétexte d'une lettre recommandée ou d’un colis », précise la porte-parole à nos confrères flamand.

Et si les personnes âgées sont la cible privilégiée, cela peut arriver à tout le monde. Et les voleurs sont généralement bien préparés. « L’accompagnateur qui se trouve en bas prévient le véritable voleur ou la voleuse lorsque le résident remonte à l'étage en appuyant sur la sonnette ! » Vous voilà prévenu.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Duffel (prov. d'Anvers)Lierre (prov. d'Anvers)
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique