Le pape considère les abus sur enfants comme une sorte d’«assassinat psychologique»

Le pape considère les abus sur enfants comme une sorte d’«assassinat psychologique»
Belga

« La maltraitance des enfants est une sorte d’assassinat psychologique et, dans de nombreux cas, une annihilation de l’enfance », a averti le pape François.

« La protection de l’enfance contre l’exploitation sexuelle est un devoir pour tous les États », a-t-il ajouté lors de l’audience pour les membres de l’association italienne de lutte pour la protection des enfants Meter. « Ils doivent poursuivre et punir à la fois les trafiquants et les auteurs d’abus ». Le pape, âgé de 84 ans, a de plus condamné la promotion de la pédopornographie sur Internet et les différents réseaux sociaux.

L’Église catholique a elle-même été critiquée à plusieurs reprises pour avoir dissimulé des cas de maltraitance d’enfants dans ses propres rangs. L’institution fait face à des accusations répétées selon lesquelles les personnes occupant des postes élevés au sein de l’église ne traitent pas les allégations assez rapidement.

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde