Une étude pour connaître les raisons qui poussent les gens à faire un test corona

Une étude pour connaître les raisons qui poussent les gens à faire un test corona
Belga

Le questionnaire à remplir pour y participer est disponible – en français également – jusque 22h sur le site de l’université. Pour cette édition, les chercheurs s’intéressent tout particulièrement aux raisons qui poussent les gens à effectuer un test corona.

« Ces trois derniers mois, nous n’avons constaté aucun changement majeur dans les raisons pour lesquelles les tests sont effectués », déclare le professeur Philippe Beutels de l’UAntwerpen. « Et ceci malgré le fait que les tests rapides sont promus et mis à disposition par les entreprises. On peut s’attendre à ce que de plus en plus de personnes utilisent les autotests pour s’adonner à des activités à risque. Pour le moment, nous ne le constatons que dans le domaine des voyages, où ce type de test a un caractère moins formel et peut être une condition préalable pour voyager. »

Les participants seront également questionnés sur les assouplissements annoncés à partir du 9 juin. Si le nombre de patients en soins intensifs diminue suffisamment, le secteur de l’horeca sera autorisé à rouvrir à l’intérieur. Il sera possible de recevoir jusqu’à quatre personnes chez soi et des événements en intérieur pourront alors à nouveau être organisés avec une jauge limitée à 200 participants.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique