Chasse à l’homme: «Beaucoup de monde» dans le parc national de la Haute Campine

Chasse à l’homme: «Beaucoup de monde» dans le parc national de la Haute Campine
Belga Image

La principale porte d’accès du parc était devenue ces derniers jours le poste de commandement dans le cadre des recherches menées pour retrouver Jürgen Conings, ce soldat lourdement armé et en fuite. Le parc avait alors été fermé. « Il y a déjà beaucoup de monde dans le parc. Donc tout le monde peut être rassuré », a indiqué dimanche le gouverneur de la province du Limbourg Jos Lantmeeters (N-VA).

Les gens se pressaient également au centre d’accueil de Terhills dimanche matin. Les forces de l’ordre étaient cependant encore présentes en nombre dans les rues de Eisden et Maasmechelen. Des policiers lourdement armés étaient également présents aux abords de la mosquée.

« La surveillance policière se poursuit pour le moment de même que les recherches mais de manière moins visible. Je peux garantir que les enquêteurs travaillent dur », ajoute le gouverneur Lantmeeters.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique