Hospitalisée après un dangereux challenge, Destini doit subir des greffes de peau

Hospitalisée après un dangereux challenge, Destini doit subir des greffes de peau
gofundme.com

Destini Crane, de Portland aux Etats-Unis, s’est gravement brûlée le cou et le bras droit et a dû subir trois greffes de peau après avoir essayé de copier une vidéo TikTok.

« L’incident s’est produit le 13 mai dans notre salle de bain », a déclaré sa sœur, Andrea Crane, à ABC News. Destini est actuellement incapable de parler pour leur expliquer ce qu’il s’est passé mais sur base de ce que sa famille a trouvé dans la salle de bain et après avoir parlé à ses amis, il semblerait que l’adolescente, qui était accro à TikTok, essayait de copier une vidéo dans laquelle quelqu’un dessine une forme à l’aide d’un liquide inflammable sur un miroir, puis l’enflamme.

« J’étais dans le salon en train de parler avec ma mère et je l’ai entendue crier mon nom »

« Destini a apporté dans la salle de bain une bougie, un briquet et une bouteille d’alcool, qui ont explosé dans l’espace mal ventilé », a déclaré sa sœur. « Lorsqu’ils ont récupéré le téléphone de Destini, TikTok enregistrait toujours une vidéo », a déclaré sa mère, Kimberly Crane, à ABC News. « J’étais dans le salon en train de parler avec ma mère et je l’ai entendue crier mon nom », se souvient la sœur de Destini. « Alors je suis allé ouvrir la porte de la salle de bain et tout était en feu. Destini était en feu. Les choses dans la salle de bain étaient en feu, » explique-t-elle.

Kimberly Crane a emmené sa fille à l’extérieur et a retiré ses vêtementsen feu. Entre-temps, un voisin avait appelé le 911. Depuis, Destini est dans l’unité de soins intensifs et sa famille espère qu’elle pourra bientôt être transférée dans l’unité des grands brûlés pour des soins supplémentaires. « Elle aura probablement besoin de plusieurs mois pour récupérer et d’une rééducation en milieu hospitalier pour retrouver l’usage de son bras et la mobilité de son cou, de ses épaules et de ses doigts », a déclaré sa sœur.

gofundme.com

« Je sais que quand elle se réveillera, elle ne comprendra pas parfaitement ce qui lui est arrivée, elle va probablement paniquer », a déclaré sa mère. « Mais honnêtement, je pense qu’elle est assez forte pour s’en sortir. »

« Je n’étais tout simplement pas présente pour elle »

La famille de l’adolescente partage ce qu’elle traverse afin d’encourager d’autres familles à être plus présentes dans l’utilisation des médias sociaux des jeunes.

« Je n’étais tout simplement pas présente pour elle », a déclaré Andrea Crane, la soeur de la jeune fille. « Quand elle me montrait Tik Tok et quand elle me montrait ce qu’elle faisait, je lui disais : ‘Oh, je suis occupée’ ou ’Je fais mes devoirs’. »

L’âge minimum pour TikTok est de 13 ans, selon les conditions d’utilisation de l’application. L’organisation américaine spécialisée dans l’étude des médias et technologies familiales recommande aux parents de partager un compte avec les enfants de plus de 13 ans afin de garder un œil sur ce que les enfants regardent et publient.

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde