Renault et son usine condamnés à 300.000 euros d’amende pour homicide involontaire

Renault et son usine condamnés à 300.000 euros d’amende pour homicide involontaire
Isopix

« La SAS Renault et la SNC Renault Cléon sont reconnues entièrement responsables des faits qui leur sont reprochés », a annoncé la présidente du tribunal. A titre de peine complémentaire, le jugement devra être affiché pendant un mois à l’entrée de l’entreprise et sur les panneaux des représentants du personnel.

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde