Deux nouvelles arnaques à la lettre recommandée: un appel à témoins est lancé

Trois arnaques de ce genre se sont produites en quelques jours.
Trois arnaques de ce genre se sont produites en quelques jours. - Prétexte PhotoNews

Deux nouvelles personnes âgées ont été victimes de l’arnaque à la lettre recommandée à La Calamine. Un nouveau stratagème pour généralement dépouiller les personnes âgées, qui est malheureusement apparu récemment dans la zone de police Vesdre-Gueule.

Les faits se sont produits ce lundi entre 15 heures et 15 h 30. Dans le premier cas, une femme a sonné à la porte de l’entrée principale d’un immeuble et a dit à un résident, par le biais du haut-parleur, qu’elle avait une lettre recommandée pour lui. La femme a ensuite demandé au résident si elle pouvait venir dans son appartement, ce qu’il a refusé.

« Le résident est alors sorti pour rejoindre la femme, qui a engagé la conversation avec lui sans lui remettre ladite lettre recommandée. Plus tard, le résident a découvert que quelqu’un était entré dans son appartement et que des bijoux avaient été volés », raconte la zone de police Vesdre-Gueule.

Même scénario dans un autre immeuble. Cette fois-ci la, femme en question a expliqué à une habitante de l’immeuble que quelqu’un l’attendait dehors avec une lettre recommandée. Mais une fois dehors, personne n’était là. « Plus tard, lorsque la résidente est retournée dans son appartement, elle a remarqué que son sac à main, comprenant de l’argent et des bijoux, avait été volé », ajoute la zone de police.

Dans les deux cas, la porte de l’appartement a simplement été fermée par les résidents lorsqu’ils sont partis. Aucune des portes des appartements n’a été endommagée. On peut donc supposer qu’un deuxième auteur se trouvait déjà à l’intérieur des immeubles et a commis les vols en l’absence des résidents.

Pas un coup d’essai

Mais ce n’est pas la première fois que cette arnaque est commise dans la région. En effet, des faits similaires se sont déjà produits le 12 mai dernier, à Eupen.

Dans les trois cas, l’auteur s’est comporté de manière très polie et courtoise envers les victimes. Il est également frappant de constater que les trois victimes sont des femmes âgées.

« Les deux victimes de La Calamine donnent des descriptions très similaires de la femme qui a sonné chez elles : entre 20 et 30 ans, longs cheveux noirs, 160 à 170 cm de hauteur, robe d’été jaune et rose descendant jusqu’en dessous des genoux, parle le français sans accent. Si des personnes ont observé quelque chose d’important ou qu’elles peuvent donner des indices permettant d’identifier la ou les auteurs, nous vous demandons de contacter le service local d’enquête criminelle de la zone de police de Weser-Göhl au numéro 087/45.04.00 ».

La police rappelle aussi que si l’on sonne à votre porte et que quelqu’un se fait passer pour un postier ou suggère qu’un postier attend dehors avec une lettre recommandée, il faut bien demander à voir la carte d’identité postale. « Chaque postier a une carte blanche et rouge, avec son nom, sa photo et les mots bpost. En outre, vous devez vous méfier si quelqu’un prétend avoir un colis pour vous, alors que vous n’avez rien commandé. Vous devez toujours verrouiller la porte de votre maison ou de votre appartement afin de rendre l’accès à votre domicile plus difficile pour les malfaiteurs ».

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Eupen (prov. de Liège)La Calamine (prov. de Liège)
Notre sélection vidéo
Aussi en VERVIERS ET SA REGION