Roberto Martinez: «Quand vous gagnez un match, vous grandissez»

Roberto Martinez: «Quand vous gagnez un match, vous grandissez»
Photo News

Si Roberto Martinez a indiqué que Thibaut Courtois serait dans les buts – Vermaelen, Witsel, Eden Hazard et De Bruyne avaient été annoncés titulaires la semaine dernière –, le coach national a conservé un peu de mystère sur le onze qui affronte la Finlande ce lundi. Notamment concernant Lukaku.

Roberto Martinez, en 2018, vous aviez opéré neuf changements contre l’Angleterre. Sera-ce également le cas ce lundi contre la Finlande ?

Les circonstances sont différentes. Il y aura des changements mais seulement pour souffler. C’est un troisième match en neuf jours. Il faut partager les minutes de jeu et préparer tous les joueurs pour le reste du tournoi.

Est-ce que Lukaku, qui rêve du titre de meilleur buteur, sera au repos ?

Je n’ai pas encore pris de décision. L’équipe sera faite lundi matin. Ce n’est pas un problème car il veut gagner tous les matches. Il n’a jamais été égoïste Il veut toujours aider son équipe. Il est en forme physiquement et a bien récupéré du dernier match.

Est-ce que certains joueurs vous ont demandé d’être mis au repos ?

Aucun. Ils veulent tous représenter l’équipe nationale, qui plus est dans un grand tournoi. Peut-être que c’est le cas ailleurs mais pas en Belgique. Est-ce un problème ? C’est le genre de problème qu’un coach veut. C’est plus compliqué si les joueurs vous annoncent qu’ils n’ont pas envie de jouer.

Seriez-vous déçu de ne pas terminer à la première place ?

Il faudra me le demander après la rencontre. Si l’adversaire est meilleur, je peux l’accepter. Ce que je peux déjà vous dire, c’est que je serai déçu si la performance n’est pas bonne. Dans un tournoi, chaque match est important tant pour s’améliorer que pour la cohésion du groupe. Si vous gagnez un match, vous grandissez.

Les Finlandais parlent d’un match historique les concernant. Est-ce que cela peut changer quelque chose dans votre approche du match ?

Non. Ils veulent saisir cette opportunité de se qualifier pour les huitièmes de finale. Dans leurs deux premiers matches, ils ont montré qu’ils savent ce qu’ils font. À l’Euro mais également par le passé contre l’Italie ou la France. Cette équipe a un style de jeu très clair, avec une très bonne défense et une très bonne organisation. On devrait être à notre meilleur niveau. Samedi, la Hongrie a montré que toutes les équipes avaient le niveau dans cet Euro.

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Diables rouges