Jürgen Conings: toutes les mesures de sécurité levées dans le Limbourg

Jürgen Conings: toutes les mesures de sécurité levées dans le Limbourg
Belga

«L’Organe de Coordination pour l’Analyse de la Menace (OCAM) m’a indiqué dimanche soir qu’il n’était plus question de menace imminente. Toutes les mesures ont donc été levées», a-t-il précisé.

«Pour le Centre national de crise, les conditions ne sont plus réunies pour parler de menace. La situation s’est normalisée et le calme est revenu dans le Limbourg», a assuré le gouverneur.

A l’échelle de la Belgique, le niveau de la menace reste à deux, c’est-à-dire le niveau moyen, a indiqué l’OCAM.

La découverte du corps sans vie de Jürgen Conings, dimanche, a mis fin à une chasse à l’homme de cinq semaines dans le parc national de Haute Campine. Lors des opérations de recherches, la surveillance des mosquées et des centres d’asile avait notamment été renforcée.

Jürgen Conings, militaire armé aux sympathies d’extrême droite, avait menacé de s’en prendre aux structures de l’État, à une mosquée et à plusieurs personnalités, dont le célèbre virologue Marc Van Ranst. Son corps était déjà dans un état de décomposition avancé lorsqu’il a été retrouvé par un chasseur. Une autopsie doit encore confirmer la cause de la mort, qui semble être un suicide par arme à feu, selon le parquet fédéral.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique