Chris Froome espère retrouver son niveau: «Un pas de plus dans la bonne direction»

Chris Froome espère retrouver son niveau: «Un pas de plus dans la bonne direction»
Photo News

Chris Froome a terminé en douceur son chrono lors de l’avant-dernier jour du Tour de France. Le quadruple vainqueur de la Grande Boucle se situait ce samedi matin à plus de 4 heures du leader Tadej Pogacar. Cependant, il espère toujours retrouver le niveau qui était le sien.

« Je suis content d’être arrivé à ce stade de la course et de pouvoir terminer demain à Paris », explique le Britannique. « Avoir toute cette compétition dans les jambes, ça fait vraiment du bien. Ces nombreux kilomètres à un niveau élevé, toutes ces petites accélérations que tu dois réaliser en course à chaque fois, ça fait une grosse différence. Je sens déjà que je suis bien meilleur qu’avant le départ. J’en avais besoin après ma longue absence due à ma blessure et l’arrêt de la compétition à cause du coronavirus. Je ne peux que profiter de ces trois semaines, je sens déjà la différence », insiste l’ancien maillot jaune.

« J’ai besoin de ce genre de courses, même si je franchis la ligne d’arrivée dans les dernières positions, je fais un pas de plus dans la bonne direction », rajoute Chris Froome. « C’était un peu spécial d’être ici au début, tout comme le fait d’arriver à la fin. Surtout quand on voit le nombre de coureurs qui sont tombés ou qui ont dû abandonner. »

Beaucoup disent d’ailleurs que ce Tour a été très difficile, surtout la première semaine. Notamment en raison des nombreuses chutes. « C’est très compliqué pour moi de faire une comparaison », avoue le coureur de l’équipe Israel Start-Up Nation. « Personnellement, ça a été pour moi un des Tours de France les plus difficiles car j’étais toujours à la traîne. Mais lorsque vous regardez tous les blessés ou tous les abandons qu’il y a eu au sein du peloton, vous pouvez voir que chaque jour a été impitoyable. Il n’y a eu aucun jour facile. »

Le but de Froome reste le même. « Je veux revenir à mon ancien niveau », répète-t-il. ’Ce n’est pas un secret. Je continue à travailler dur, avec une équipe fantastique autour de moi. »

Quand on lui demande si, entre 2019 et 2021, l’idée d’arrêter lui a traversé l’esprit, le principal intéressé répond catégoriquement. « Non, pas vraiment. Bien que je souffre, j’aime le sport, j’aime le cyclisme, les courses au plus haut niveau. Même si ce sport est impitoyable et brutal. »

Paradoxalement, le seul avantage lié aux difficultés de Froome sur ce Tour se situe au niveau des fans. Ils lui ont enfin montré des marques de sympathie. « C’était incroyable », admet-il. « Les fans étaient vraiment derrière moi, beaucoup plus que lors de mes victoires sur le Tour. C’était spécial. J’ai vraiment apprécié cet aspect du Tour. »

Aussi en Tour de France