Des modules ou l’étage de la Galerie des deux places pour les commerçants sinistrés

Le premier étage de la Galerie des deux places, à Verviers, est inoccupé.
Le premier étage de la Galerie des deux places, à Verviers, est inoccupé. - Arch.Cl.D.

** ******** ************ *********** *** ****** ***** ** ***** ***** ******** ** ******** **** ********** **** ********** ** ****** ****** ****** **** **** ******** ************ **** ***** *** ******** *** *** ** **** *** *** ******** *** ******* ** *** **** ******* ** ******* *** ***** ********** ** ** ********** ** ****** ******* *** ** ***** * ****** ** ********* ** ******** *** ********** ** *** ** ****** ** ********** ***** *** *********** *** *** *** ********** ** ******* ** ** ************ ** ******* ** *** *********

** ***** *** ************* ******* ******* ********* **** ********* **** **** **** ****** ************ **** *** *************** *********** *************** *** ************ ************ ********* ********* * ******** ** ***** ************** ** ***** ****** ** ******* *** *********** *** **** ********* **** *** ** ***** ** ** *******

********** * ****** ******* ******* ** *********** ***** **** *** ************ **** ** ****** ******************** ******* *** ********* ** ********** ** **************** *** ********** *** ******** ** ****** **** ** ****** *** ** ***** ** ******** *** ** ******** ** *** ***** *** ** ******** ********** *** ****** **** *** ************ *** *** ********** ****** ********** ** ********** ** **** *****************

L’autre solution serait d’investir le premier étage de la Galerie des deux places, si un accord est trouvé avec le propriétaire. « C’est une grande surface qui serait coupée en plusieurs petites cellules commerciales occupées le temps que leurs commerces soient de nouveau opérationnels. Mais cette solution n’est viable que si un minimum de commerçants adhère », estime le président de Shop’In Verviers. Il faut également que chaque espace soit isolé des autres, pour permettre des ouvertures différées, et qu’ils puissent être pourvus de bancontact.

Aussi en VERVIERS ET SA REGION

Découvrez tous nos articles en clair pour seulement 1€ sans engagement.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.