Covid-19: le variant Delta ne s’en prend pas spécifiquement aux enfants, selon l’OMS

Illustration
Illustration - Belga image

« Je serai très claire : nous ne constatons pas que le variant Delta prend pour cible spécifiquement les enfants », a déclaré au cours d’une conférence de presse l’experte américaine Maria Van Kerkhove, la directrice de l’équipe technique Covid-19.

Il y a eu des allégations « selon lesquelles les variants prennent spécifiquement pour cibles les enfants mais, en fait, ce n’est pas le cas. Ce que nous voyons, c’est que les variants prennent pour cibles ceux qui sont socialement mélangés », a ajouté la spécialiste.

Le variant Delta, bien plus contagieux que les précédentes versions du coronavirus, a à présent été détecté dans 132 pays.

D’après les données collectées en Grande-Bretagne, lorsque le variant Alpha a émergé, et celles recueillies au moment de la diffusion du variant Delta, il y a un taux d’infection accru « dans toutes les tranches d’âges », a dit Mme Van Kerkhove.

L’OMS a souligné que des travaux étaient en cours pour acquérir une meilleure connaissance de la dynamique du variant Delta et comprendre pourquoi il est aussi contagieux.

« Nous constatons que les variants qui circulent contaminent les gens s’ils ne prennent pas les précautions qui conviennent », a poursuivi l’experte de l’OMS, citant la distanciation physique et l’évitement des rassemblements dans des espaces clos mal aérés et surpeuplés.

« Il y a beaucoup de mesures à notre disposition qui peuvent nous maintenir en sécurité, nous, nos proches et nos enfants », a-t-elle souligné.

L’OMS n’envisage pas de rebaptiser le variant Delta d’un nouveau nom comme le Covid-21, « parce que la maladie est la même ».

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde