Verlinden veut que les petites fêtes redeviennent «aussi normales que possible»

Annelies Verlinden
Annelies Verlinden - Photonews

La date exacte du prochain comité de concertation n’a pas encore été fixée, mais en principe, d’ici la fin du mois d’août, les différents gouvernements discuteront de la manière de traiter la crise et des restrictions qui peuvent ou non être levées. Si cela dépendait de la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden, il faudrait voir si certaines libertés pourraient être rendues d’ici la rentrée scolaire.

Il s’agit, par exemple, de mariages, de petites fêtes dansantes et de baptêmes. « Ce sont des choses que les gens attendent depuis longtemps, pour qu’elles se déroulent à nouveau dans des conditions normales. Je pense donc que nous devrions vraiment nous pencher sur cette question », a déclaré Verlinden à De Ochtend.

Dans la mesure du possible, cela signifie également que pour les petites activités, le Covid Safe Ticket ne doit pas être utilisé. Avec ce certificat corona numérique, vous pouvez prouver que vous avez été entièrement vacciné depuis au moins deux semaines, que vous avez récemment été testé négatif ou que vous avez déjà été infecté par le coronavirus au cours des six derniers mois. Le Covid Safe Ticket sera utilisé à partir du 13 août pour les événements en plein air accueillant plus de 1 500 visiteurs.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique