Alerte à la bombe à Boncelles, le dispositif levé: voici la malette en cause (photo)

Alerte à la bombe à Boncelles, le dispositif levé: voici la malette en cause (photo)
D.R.

Jeudi, peu après midi, les magasins (JBC, C&A, Brico, Carrefour, etc.) du zoning de Boncelles, situés route du Condroz et rue de Tilff, ont été évacués suite à une alerte à la bombe. Des centaines de personnes ont ainsi été forcées d’abandonner leurs achats pour des raisons évidentes de sécurité.

Avertie, la police de la zone Seraing-Neupré est arrivée en nombre sur les lieux avec, notamment, les motards. Les policiers ont guidé les badauds vers des endroits sécurisés avant d’effectuer les vérifications d’usage, notamment aux abords d’une pompe à essence où une mallette suspecte avait été signalée.

► La malette en question, à côté de la pompe

Vers 15 heures, la situation était sous contrôle. l’objet suspect ne présentait rien de dangereux. Simple oubli ou acte malveillant ? Difficile à dire au stade actuel de l’enquête. Les images des caméras de surveillance disposées sur ce zoning devraient permettre d’y voir plus clair quant aux circonstances dans lesquelles la mallette a été déposée à la station.

Toujours est-il que cet incident a causé d’importants embarras de circulation dans le quartier mais également l’ire du bourgmestre de Seraing, Francis Bekaert. « Le dispositif de sécurité est levé, ce n’était finalement rien de grave. C’est assez incroyable le nombre de policiers que nous avons été obligés de mobiliser pour une mallette déposée à un endroit stratégique. Je trouve cela proprement scandaleux. Après le Covid-19, après les inondations, les policiers ont tout de même autre chose à faire que de faire évacuer des centaines de personnes qui faisaient leurs achats dans les commerces de Boncelles. »

Et le bourgmestre de souhaiter une peine de prison s’il s’agit d’un acte malveillant. Si l’évacuation relève de la police administrative, et donc du bourgmestre, les suites de l’enquête seront diligentées par le parquet de Liège, avec la collaboration de la police locale de Seraing-Neupré. Et, en effet, des peines de prison sont prévues par le législateur en cas d’acte malveillant. Pour les distraits qui oublient leur mallette, en revanche…

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers liégeois