Les maîtres de l’accordéon seront à Mons du 24 au 29 août prochains (concours)

Olivier Douyez est le président de l’ASBL Accordéons-nous.org.
Olivier Douyez est le président de l’ASBL Accordéons-nous.org. - Accordéons-nous.org

L’accordéon ne fait peut-être plus partie des instruments les plus à la mode mais il garde une place importante dans le patrimoine montois. « Les premiers cours en Europe ont été donnés en 1976 à Mons », souligne Olivier Douyez, professeur au Conservatoire royal de Mons. « Je suis actuellement le seul en Belgique à donner des cours d’accordéon. » Olivier Douyez ne se contente pas d’enseigner la pratique de son instrument de prédilection. Il le met également un maximum en avant avec l’ASBL Accordéons-nous.org. L’association organise depuis plusieurs années son festival international dédié à l’accordéon.

Huit concerts

La septième édition se déroulera du 24 au 29 août à l’école Arts2. « Nous avions dû forcément faire l’impasse l’année dernière avec la pandémie. Ici, nous avons su nous débrouiller pour organiser l’événement. Le port du masque sera bien évidemment obligatoire, et il faudra respecter les distanciations sociales. Nous pourrons accueillir au maximum une centaine de personnes dans la salle. » L’agenda du festival est bien rempli avec notamment huit concerts à l’affiche.

Olivier Douyez et l’équipe d’Accordéons-nous.org ont invité, comme chaque année, des artistes venus des quatre coins d’Europe. « Il nous arrive de recevoir des accordéonistes venant d’encore plus loin mais ce n’était pas possible cette année avec le contexte sanitaire. Les artistes à l’affiche sont tous connus dans le milieu. Ils ont l’habitude d’effectuer sur une année une dizaine de concerts à travers le monde. Il y aura entre autres le jeudi 26 août la représentation du Balaika Accordéon venu de Russie. Le vendredi 27, ce sera au tour du Tango Para Tres, ce trio interprétera des musiques d’Astor Piazzolla, le premier compositeur des tangos argentins. Nous aurons aussi la venue de l’Italien Alessandro Gaudio. Il se démarque car il joue de la musique classique avec un accordéon diatonique. Ce plus petit instrument est plus destiné à la musique moderne. »

Tous les concerts se dérouleront au Conservatoire royal de Mons à l’exception d’une animation le samedi 28 août après-midi qui aura lieu à la taverne « Le Paysan » dans le piétonnier montois.

Un réparateur d’accordéons

Cette édition du festival international Accordéons-nous.org sera aussi marquée par la présence du facteur d’accordéon. Il s’agit d’une personne spécialisée dans la réparation de cet instrument. « Tonino Alessandrini, un Italien, sera présent durant tout le festival », annonce Olivier Douyez. « Les personnes possédant un accordéon endommagé auront la possibilité de le lui confier. Cette profession était encore présente à Mons il y a 30 ans mais il n’y a pas eu de renouvellement. Nous avons lancé en 2020 des cours sur la réparation des accordéons à l’école de promotion sociale de Jemappes. Nous avons accueilli 15 étudiants. »

La plupart des activités du festival sont gratuites à l’exception des trois spectacles suivants : le duo Jbanov-Birioukov, Tango Para Tres et Alessandro Gaudio. L’entrée coûte 15€ mais un pass à 30€ donnant l’accès à ces trois rendez-vous est disponible. Ce pass ne prend cependant pas en compte le concert Double Expression du vendredi 27 août dont le ticket coûte 5€. Pour plus de renseignements : www.accordeons-nous.org.

Un musicien montois âgé de seulement 8 ans participera au festival

Cette septième édition du festival de l’ASBL Accordéons-nous.org sera aussi le théâtre de deux concours. Il y aura tout d’abord une compétition internationale avec plus de 30 joueurs d’accordéon. « Des musiciens venant d’Ukraine, de Lettonie ou encore de Lituanie seront présents », confie Olivier Douyez, le président de l’association organisatrice. « Les gagnants de notre concours enchaînent souvent avec des compétitions plus prestigieuses comme le concours Reine Élisabeth. Les deux artistes russes du concert Double Expression du vendredi 27 août sont d’ailleurs les deux derniers lauréats de notre événement dans les catégories classique et variété. »

Les débutants et amateurs auront aussi le droit de se retrouver sous les projecteurs. Les responsables du festival ont programmé le 28 août un concours national francophone d’accordéon. « Il est réservé aux élèves des écoles belges et françaises. Six Montois font partie de la liste des candidats. L’un d’entre eux n’a que 8 ans et un autre 10 ans. »

Gagnez trois pass pour le festival d’accordéon

Pour participer à notre concours et tenter de remporter des pass pour le festival international d’accordéon, rien de plus simple. Il vous suffit de nous envoyer un mail à laprovince@sudpresse.be. N’oubliez pas de mentionner « Concours accordéon » en objet. Dans votre mail, ajoutez aussi toutes vos coordonnées : nom, adresse et téléphone.

Vous avez jusqu’au mercredi 18 août pour participer. Il y aura trois gagnants qui remporteront un pass chacun. Ils seront tirés au sort et seront ensuite contactés personnellement par mail.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Mons (Hainaut)Jemappes (c.f. Mons)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MONS-BORINAGE