Afghanistan: 400 personnes évacuées de Kaboul, 226 arrivées à Melsbroek ce lundi

Afghanistan: 400 personnes évacuées de Kaboul, 226 arrivées à Melsbroek ce lundi
Photonews

Ces vols d’évacuation, réalisés par des avions de transport C-130H quasi-cinquantenaires entre Kaboul et Islamabad, la capitale pakistanaise, ont débuté le vendredi 20 août, a rappelé la Défense sur son site internet. Les C-130 portant les numéros CH-07 et CH-11 ont effectué durant le week-end également plusieurs vols par jour entre les capitales afghane et pakistanaise dans le cadre de ce pont aérien.

Dimanche, des personnes évacuées ont quitté Islamabad avec deux autres avions pour l’aéroport militaire de Melsbroek, où ils sont arrivés lundi matin. Il s’agit d’un Airbus A340 de la compagnie civile Air Belgium et d’un Airbus A330 MRTT (pour « Multirole Tanker and Transport »), d’une unité multinationale de l’Otan basée aux Pays-Bas, la MMU, à laquelle la Belgique contribue. Ils se sont posés à Melsbroek respectivement à 08h40 et 09h55, avec 193 et 33 passagers à bord.

Après l’atterrissage, les passagers ont été conduits la caserne Major Housiau de Peutie (Vilvorde), où un examen médical et un contrôle de sécurité les attendaient.

La Défense souligne – tout comme l’avait déjà indiqué vendredi la ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès – que « les circonstances dans lesquelles se déroulent les évacuations sont très difficiles en raison de l’atmosphère tendue qui règne à Kaboul et de l’agitation croissante au sein de la population. Pourtant, l’équipe belge sur place parvient à suivre au mieux son planning. La quasi-totalité de la flotte de transport opérationnelle – c’est à dire trois C-130 sur les cinq encore en service, avec un retrait programmé en fin d’année – a été déployée, avec l’envoi vendredi à Islamabad de l’appareil immatriculé CH-01. Ces avions continuent à effectuer de trois à quatre rotations par jour. Ces vols ont permis d’« exfiltrer » quelque 400 personnes de Kaboul, selon la Défense.

Par ailleurs, un premier vol effectué par les Pays-Bas avait permis l’arrivée samedi à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol de 34 Belges évacués la veille de Kaboul. Ces personnes avaient ensuite elles aussi été transférées à la caserne de Peutie.

Aussi en Belgique