Stéphane Moreau rate (encore) une occasion de se taire

Stéphane Moreau rate (encore) une occasion de se taire

On n’en parlait plus. Du tout. Plus la moindre ligne dans un quelconque média. Depuis plusieurs mois maintenant, Stéphane Moreau ne faisait plus la Une de l’actualité, lui qui l’a si longtemps occupée. Il faut dire que désormais, les investigations policières et judiciaires suivent leur cours et que la masse de travail est plutôt intense.

Bref, pour le dire clairement, Stéphane Moreau était plutôt tombé aux oubliettes ces derniers temps. Ce qui devait bien arranger l’intéressé, grand adepte de la discrétion.

Et voilà qu’en pleine rentrée, on apprend que l’ancien patron de Nethys a décidé de porter plainte contre le directeur de la prison de Marche-en-Famenne, là où l’ex-bourgmestre ansois a passé plusieurs nuits après y avoir été transféré depuis Lantin. Visiblement, il n’a pas forcément apprécié sa sortie théâtrale de prison et la couverture médiatique qu’elle a engendrée. Alors qu’il aurait pu simplement sortir, marcher quelques mètres et s’engouffrer dans une voiture – ce qui aurait été très bref –, il a préféré sortir masque sur le visage et capuche resserrée sur la tête et a marché seul dans la neige et l’obscurité. Espérant sans doute ne pas être reconnu, ce fut tout l’inverse. Il y a en effet un responsable à ce cirque. Ce n’est pas le directeur de la prison de Marche. C’est Stéphane Moreau lui-même.

Notre sélection vidéo
Aussi en REGION LIEGEOISE