Près de 1.500 opposants à la vaccination réunis pour une marche à Bruxelles

Vidéos
Le docteur David Bouillon a organisé la marche.
Le docteur David Bouillon a organisé la marche. - TC

Près de 1.500 personnes ont pris part à une marche organisée par un généraliste montois, le docteur David Bouillon, ce samedi à Bruxelles, selon les chiffres de la police.

Cette « marche citoyenne » a pour but de s’opposer à la vaccination et plus généralement la politique sanitaire appliquée depuis l’émergence du covid-19 l’année dernière. Une politique criminelle et antidémocratique, selon le généraliste montois qui a par ailleurs initié des procédures juridiques à l’encontre du gouvernement belge et de la commission européenne.

Le médecin montois, a pris longuement la parole ce samedi avant un départ fixé à 14h.

Les participants comptaient se rendre jusqu’au rond-point Meiser à Schaerbeek.

Violeta, une mère d’origine roumaine ne compte pas faire vacciner ses quatre enfants par crainte.

Catherina, 61 ans, suit le docteur Bouillon depuis peu de temps mais elle a tenu à être présente ce samedi.

Baignés dans un radieux soleil, les manifestants de tous âges, parfois venus en famille, ont arboré déguisements, scandé divers slogans et brandi des pancartes : « Mon corps, mon choix, ma vie » ; « De la démocratie à la dictature, il n’y a qu’un pass » ; « J’aime la liberté » ; entre autres.

Un nombre non dérisoire des participants n’hésitant pas à faire des parallèles entre le nazisme et la situation sanitaire actuelle. Certains osant même arborer une étoile jaune…

Les manifestants comparent les mesures sanitaires au marquage nazi.
Les manifestants comparent les mesures sanitaires au marquage nazi. - TC

Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES