Mbaye Leye préface Seraing-Standard: «Ce sera comme un match de coupe!»

Mbaye Leye préface Seraing-Standard: «Ce sera comme un match de coupe!»
Belga

Pour le retour de ce derby liégeois tant attendu, le matricule 16 n’aura officiellement pas de supporter présent au Pairay. Enfin, il n’a pas pu en vendre en tout cas. Car les fans, eux, n’avaient pas une très grande distance à parcourir pour s’offrir des places au Pairay… Même si Mbaye Leye est convaincu du contraire. « Non, la majorité des supporters seront avec Seraing. Pour moi, c’est un match en déplacement, en plus d’être un derby. »

Sur ce point, le coach sénégalais a bien raison : ce sera un match particulier, avec de l’ambiance. Longtemps privés de l’élite belge, les supporters serésiens espèrent bien s’offrir le scalp du rival de Sclesin pour fêter leur grand retour. « Ce sera comme un match de Coupe », avance le coach sénégalais. « Les joueurs de Seraing ont longtemps évolué dans des championnats inférieurs, comme l’Union. Mais le souci pour nous, ce ne sera pas tellement Seraing. Je pense que ce sera surtout nous-mêmes. Et c’est aussi à nous à trouver les solutions, c’est-à-dire fournir la même prestation que contre Ostende et afficher la même mentalité que celle montrée à l’extérieur. On a déjà montré toutes ces choses qui permettent d’aller gagner à l’extérieur : on l’a fait à Zulte, on l’a fait au Beerschot, et on le fera à Seraing. »

Même si le dernier derby liégeois en D1A remonte à plus de 25 ans, l’ancien attaquant connaît un peu cette équipe de Seraing. En effet, les deux blasons se sont affrontés il y a quelques mois à peine, à l’occasion de la Coupe de Belgique. « Je me souviens de la rencontre en Coupe la saison passée. Avec une météo bien plus difficile, c’était un match compliqué à négocier. Mais on avait réussi à montrer le caractère nécessaire pour s’imposer. Dimanche, on n’aura aucune excuse, surtout après le match face à l’Union : il faudra tout mettre en place pour s’imposer. »

Mais, pour espérer remporter les trois points, le mentor principautaire devra impérativement trouver la solution pour contrer Youssef Maziz. Prêté par Metz, le médian de 23 ans semble inarrêtable cette saison, avec déjà quatre buts et trois assists à son compteur. « C’est vrai qu’il est très fort pour jouer entre les lignes. C’est d’ailleurs le point fort de cette équipe de Seraing avec Kilota, qui bouge bien sur le côté gauche. Maziz, c’est un numéro 10 qui aime faire jouer ses attaquants. Et on le voit, il met toujours ses coéquipiers dans les bonnes dispositions. C’est une équipe capable de nous faire mal, qui sait bien se regrouper en perte de balle. D’autant plus qu’ils ont gagné à Eupen, ce qui les a mis en confiance avant de nous recevoir », conclut Mbaye Leye.

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Standard