La jeune Emma Raducanu, 18 ans à peine, remporte l’US Open!

Vidéo
La jeune Emma Raducanu, 18 ans à peine, remporte l’US Open!
AFP

Emma Raducanu, 18 ans, 150e joueuse mondiale, a remporté le simple dames de l’US Open de tennis, quatrième et dernière levée du Grand Chelem de la saison, samedi, sur la surface dure de Flushing Meadows. La Britannique, issue des qualifications, a battu en finale la Canadienne Leylah Fernandez (WTA 73), 19 ans, 6-4, 6-3. La rencontre a duré 1 heure et 51 minutes. Raducanu devient la première joueuse issue des qualifications à gagner un Grand Chelem. La Britannique n’a pas perdu le moindre set, tant durant les qualifications que dans le tableau final.

Première joueuse issue des qualifications à atteindre la finale d’un Grand Chelem, Raducanu prenait le meilleur départ en faisant le break dès le deuxième jeu. Un jeu qui donnait le ton: Fernandez repoussait cinq balles de break avant de laisser filer son service. Le jeu suivant était tout aussi accroché, et Fernandez débreakait sur sa quatrième balle de break. Raducanu s’adjugeait la première manche 6-4 sur le service de son adversaire et sur sa quatrième balle de set.

Raducanu pouvait prendre le large à 2-0 dès le début du deuxième set, mais, alors qu’elle menait 40-0 sur le service de Fernandez, elle voyait la Canadienne revenir à un jeu partout. Sur sa lancée, Fernandez faisait, elle, le break pour mener 1-2. Mais Raducanu débreakait aussitôt puis réussissait un nouveau break, se portant à 4-2. A 5-2, sur le service de Fernandez, Raducanu gaspillait deux balles de match. Cela relançait Fernandez, qui menait 30-40 dans le jeu suivant lorsque Raducanu demandait un temps mort médical pour soigner son genou après une chute. Quand le jeu reprenait, Raducanu sauvait une balle de break puis s’offrait une nouvelle balle de match, qu’elle concrétisait.

Révélation du dernier Wimbledon, où elle avait atteint les huitièmes de finale, Raducanu disputait la première finale de sa carrière sur le circuit principal. La joueuse britannique, née à Toronto (Canada) d’un père roumain et d’une mère chinoise, avait entamé le tournoi en tant que tête de série N.31 des qualifications. Elle le termine en tant que lauréate finale, après dix victoires (trois en qualification, sept dans le tableau principal) sans perdre le moindre set.

Fernandez disputait la troisième finale de sa carrière. Elle compte une victoire à Monterrey cette année et une défaite à Acapulco l’an passé

Aussi en Tennis