L’image forte de l’US Open: Djokovic en larmes lors du dernier changement de côté

Vidéo
Photo Twitter @Tennis_Majors
Photo Twitter @Tennis_Majors

La peine de Novak Djokovic, qui a échoué dans sa quête du Grand Chelem calendaire en étant battu en finale de l’US Open dimanche soir par le Russe Daniil Medvedev, a été quelque peu atténuée par le soutien du court Arthur Ashe. « C’est quelque chose dont je me souviendrai pour toujours », a avoué le Serbe après sa défaite, partagé entre « tristesse » de n’avoir pu réaliser cet exploit majuscule, et sentiment « merveilleux » d’avoir gagné le cœur du public, autre quête longtemps inassouvie.

Au dernier changement de côté, alors que Medvedev allait servir pour le gain du tournoi, le N.1 mondial a fondu en larmes dans sa serviette. Une image rare et forte qui montre toute la pression qui pesait sur les épaules de Djokovic, qui voyait l’exploit du Grand Chelem calendaire lui filer entre les doigts.

« C’était beaucoup », a confié le Serbe en conférence de presse. « En même temps, j’ai ressenti de la tristesse, de la déception, mais aussi de la gratitude pour le public et pour ce moment particulier qui m’a été réservé. Bien sûr, une partie de moi est très triste. C’est difficile à avaler, cette défaite, quand on sait tout ce qui était en jeu. Mais d’un autre côté, j’ai ressenti quelque chose que je n’avais jamais ressenti de ma vie ici à New York. Le public m’a fait me sentir très spécial. C’est quelque chose dont je me souviendrai pour toujours. C’est la raison pour laquelle, au moment du dernier changement de côté j’ai juste pleuré. L’émotion était si forte. C’est aussi fort que de gagner 21 tournois du Grand Chelem. C’est ce que j’ai ressenti, en toute honnêteté. Ils ont touché mon cœur. C’est le genre de moments que nous chérissons. Oui, c’était juste merveilleux. »

Aussi en Tennis