34 personnes verbalisées par la police Vesdre en allant à l’école: voici pourquoi!

Les policiers ont du sévir la seconde semaine.
Les policiers ont du sévir la seconde semaine. - Illu TVA

« La police se félicite des résultats obtenus », indique la zone Vesdre dans un communiqué. « En effet, plusieurs milliers de flyers de sensibilisation à la sécurité sur le chemin de l'école ont été remis, par le biais des établissements scolaires, aux écoliers. 56 établissements scolaires ont été recensés et, durant cette période, c'est quelque 500 policiers qui ont effectué cette sécurisation devant les écoles tant le matin qu'à l'issue des cours. »

« La phase préventive des trois premiers jours a été suivie d'une phase un peu plus répressive la semaine suivante », rapporte le commissaire Robert Dejong.

Outre les nombreuses remarques adressées, plusieurs procès-verbaux ont été rédigés :

► 18 pour un stationnement gênant ou dangereux,

► 10 pour le non-port de la ceinture de sécurité ou du rehausseur,

► 4 pour l'utilisation du GSM au volant,

► 2 pour avoir emprunté un sens interdit,

► 1 pour un refus d'obtempérer aux injonctions.

« De très nombreuses personnes ont manifesté un réel intérêt à la présence des policiers aux abords des écoles, relevant une présence rassurante, un sentiment de sécurité, une diminution des infractions, une accessibilité de la police pour les enfants... »

Quelques problèmes ont été soulevés aux abords de certains établissements « tel le manque de passage pour piétons, un signal routier inopportun, un manque d'emplacements de stationnement ou un problème d'infrastructure », note la police qui précise que « ces soucis vont être étudiés et des propositions seront faites pour y remédier ».

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers