Deux ans de prison requis contre un quadragénaire pour trafic de cocaïne

Un vendeur de cocaïne.
Un vendeur de cocaïne. - Illustration/123RF

Les faits remontent au 8 septembre 2020. Quatre hommes s’étaient introduits dans la maison du vendeur de cocaïne, qui vivait avec sa nouvelle compagne et sa belle-fille. Ils lui avaient violemment extorqué de l’argent, lui cassant le nez et la mâchoire, avant de s’enfuir. La famille avait immédiatement signalé l’incident à la police, mais lorsque les agents sont arrivés sur place, ils ont retrouvé 151 grammes de cocaïne dans la chambre du couple.

Le quadragénaire a admis consommer lui-même de la drogue et en vendre régulièrement à des amis et connaissances. Depuis 2016, il aurait ainsi vendu environ 30 grammes par mois, ce qui lui a rapporté quelque 77.000 euros, estime le parquet.

Lundi, le ministère public a requis une peine de deux ans de prison, dont la moitié avec sursis, à l’encontre du prévenu. Son avocat a plaidé pour des travaux d’intérêt général. « La consommation de drogue de mon client a commencé après son divorce, et il a rapidement commencé à en vendre à des amis. Depuis que les faits ont été révélés, il n’a rien vendu, et ne consomme lui-même de la drogue qu’occasionnellement. C’est un homme qui a un travail régulier et un bon environnement social. Un travail d’intérêt général me semble être la sanction la plus appropriée », a-t-il expliqué.

Le tribunal correctionnel se prononcera le 18 octobre.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers