Voici les sanctions proposées pour les cartes rouges du Standard lors du Clasico

Vidéo
Voici les sanctions proposées pour les cartes rouges du Standard lors du Clasico
PhotoNews

Le moins que l’on puisse écrire, c’est que l’arbitre du Clasico, M. Nicolas Laforge, a eu du travail ! Dans cette joute remportée par les Mauves en terres liégeoises, celui-ci a été contraint de pointer la direction du vestiaire à pas moins de trois hommes : Ameen Al-Dakhil, Patrick Asselman et Collins Fai.

Le parquet de l’Union belge de football (RBFA) a proposé respectivement trois matches et une amende 3.000 euros et un match de suspension et une amende de 1.000 euros aux joueurs du Standard Collins Fai et Ameen Al-Dakhil lundi. Les deux joueurs avaient été exclus lors du Clasico contre Anderlecht dimanche.

Al-Dakhil avait été exclu au bout de 7 minutes de jeu lors de la défaite 0-1 contre Anderlecht. Le défenseur liégeois avait commis une faute en tant que dernier homme sur Yari Verschaeren qui filait seul au but. Fai, pour sa part, avait été exclu en fin de match pour un pied en avant sur la cuisse de Kristoffer Olsson. Le Camerounais avait d’abord reçu une carte jaune avant que Nicolas Laforge ne lui montre un carton rouge après avoir consulté le VAR.

Patrick Asselman, l’entraîneur-adjoint de Mbaye Leye, s’est lui vu proposer deux matches de suspension et une amende de 2.000 euros. Asselman avait été renvoyé en tribunes par Nicolas Laforge pour avoir critiqué trop véhément l’arbitrage auprès du quatrième arbitre.

Le Standard pouvait faire appel de la décision, et le club liégeois a annoncé ses intentions. Celui-ci a d’ores et déjà annoncé accepter la sanction de Fai, qui devra donc faire l’impasse sur les matches contre Saint-Trond, Malines et Oud-Heverlee Louvain. Toutefois, le matricule 16 conteste les sanctions proposées à Al-Dakhil et à Asselman. Les Rouches comparaîtront donc devant le Comité disciplinaire ce mardi afin de défendre leur cause.

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Standard