Crise des sous-marins: un «manque de loyauté» des États-Unis, selon Charles Michel

Crise des sous-marins: un «manque de loyauté» des États-Unis, selon Charles Michel
Belga

L’Union européenne demande à Washington une « clarification » pour « tenter de mieux comprendre quelles sont les intentions derrière » l’annonce d’un partenariat stratégique entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie, « car c’est incompréhensible », a-t-il dit à des journalistes à New York en marge de l’Assemblée générale de l’ONU.

La ministre belge des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, a elle aussi commenté cette crise qui crispe fortement Paris. L’annonce de l’alliance de sécurité « AUKUS » entre les États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni, et par conséquence l’abandon d’un contrat de fourniture de sous-marins français (de Naval Group) à Canberra ont été « un coup de tonnerre », selon la libérale. « Il s’agit d’un coup d’éclat ou d’un coup de tonnerre dans l’actualité française d’abord, européenne certainement, géostratégique au niveau mondial aussi », a-t-elle commenté à New York.

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde