Les travailleurs des garages D’Ieteren toujours mécontents mais de retour au travail

Les travailleurs des garages D’Ieteren toujours mécontents mais de retour au travail
Belga image

Le travail est interrompu depuis début septembre après l’annonce par la direction de son intention de réduire les salaires et conditions de travail.

Sont concernés les D’Ieteren Centers de Zaventem, Drogenbos, Anderlecht et Ixelles dans lesquels travaillent quelque 400 personnes.

Selon le front commun, les syndicats ne disposent plus après ce référendum d’un mandat pour continuer les négociations avec la direction sur les propositions déjà faites. « La balle est désormais dans le camp de la direction. Nous sommes ouverts pour discuter d’autres propositions. »

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES