Geneviève Lhermitte, la maman infanticide de Nivelles, aurait tenté de se suicider

Geneviève Lhermitte, la maman infanticide de Nivelles, aurait tenté de se suicider
Isopix

Tous les Belges se souviennent tristement de ce 28 février 2007. Ce jour-là, Geneviève Lhermitte commettait l’irréparable en assassinant ses cinq enfants, dans la maison familiale à Nivelles, avant de tenter de s’ôter la vie. Condamnée à la perpétuité par la cour d’assises de Nivelles en 2008, Geneviève Lhermitte avait finalement été admise au centre psychiatrique Saint-Bernard à Manage avant de changer de lieu de vie en décembre 2020.

Selon nos confrères, elle vivait dans le plus grand des secrets dans un bâtiment regroupant des personnes en difficultés psychiques. C’est là que, dimanche dernier, elle aurait tenté une nouvelle fois de se suicider à l’aide d’un couteau alors que les autres colocataires étaient absents. Elle aurait elle-même prévenu les secours. Hospitalisée, Geneviève Lhermitte réintégrera un centre psychiatrique après sa convalescence.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Manage (Hainaut)Nivelles (Brabant wallon)
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique