Le MR fustige la gestion du Covid Safe Ticket: «Les gens ne comprennent plus rien»

Le MR fustige la gestion du Covid Safe Ticket: «Les gens ne comprennent plus rien»
Belga image

« Les annonces s’enchaînent alors qu’il n’existe toujours pas de base légale pour l’exécution du CST élargi à Bruxelles », ont dénoncé la cheffe de groupe Alexia Bertrand, le président de la Régionale du MR, David Leisterh et le Vice-président du parlement Vincent De Wolf.

Le groupe MR du parlement bruxellois interrogera mardi, le ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron, « au sujet de la cacophonie qui règne autour de l’application du Covid Safe Ticket ».

Il déplore les « multiples allers-retours du gouvernement régional dans sa communication et la confusion qui règne autour de ce dossier ».

Des délais non respectés

« Nous apprenons, ce jour, que le Parlement bruxellois n’est plus en mesure de débattre de l’ordonnance en commission ce mardi et en séance plénière ce jeudi comme prévu. Le gouvernement bruxellois ne respecte pas les délais qu’il s’était lui-même fixés », ont dénoncé les trois élus libéraux.

Selon eux, « les gens n’y comprennent plus rien, à un moment particulièrement crucial où l’autorité doit travailler à gagner davantage la confiance de la population. Cette attitude est particulièrement dommageable. Les explications de la majorité manquent aussi de transparence. Si son but était de se concerter avec la Wallonie, il aurait mieux fallu le dire clairement, voire mieux l’anticiper. Cela aurait eu du sens d’avoir une approche coordonnée dès le départ ».

Le MR déplore ce qu’il qualifie de « nouveau manque de stratégie » après l’épisode de la vaccination. « Les annonces de rétroactivité de la part du président du parlement sur un texte qui n’est même pas encore arrivé sur la table de l’assemblée relève du plus grand cafouillage démocratique », a-t-il conclu.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)Région wallonne
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique