Inondations: «Travailler ensemble pour améliorer la gestion de crise»

Inondations: «Travailler ensemble pour améliorer la gestion de crise»
Belga Image

La Roche a été l’une des communes de la province du Luxembourg les plus durement touchées par les inondations en juillet dernier. Plus de deux mois plus tard, la ville accueille une réunion de travail internationale consacrée à la coopération en matière de gestion de crise. Les autorités locales et provinciales y ont rencontré la ministre belge de l’Intérieur Annelies Verlinden, son homologue grand-ducale Taina Bofferding, et le ministre néerlandais de la Justice et de la Sécurité Ferdinand Grapperhaus. « En juillet dernier, nous avons pu compter sur l’aide en provenance de l’étranger. Les catastrophes ne s’arrêtent pas aux frontières », a souligné la ministre belge de l’Intérieur. « Il est important de travailler ensemble pour améliorer la gestion de crise et se préparer aux autres crises qui pourraient survenir. »

Pendant près d’une heure, les trois délégations ministérielles ont discuté monitoring, analyse de risque et autres matières relatives à la gestion de crise en présence des autorités communales et de la zone de secours Luxembourg. « Nous avons échangé pour voir comment rendre nos communes plus résilientes. Avec le changement climatique en cours, d’autres enjeux vont se présenter à nous. D’où l’importance de réaffirmer notre collaboration », a ajouté la ministre luxembourgeoise de l’Intérieur. « Je pense que nous avons déjà fait de très gros efforts ensemble. Mais on peut toujours apprendre de nos expériences », a poursuivi le ministre néerlandais de la Justice et de la Sécurité. « La place de la culture du risque doit encore gagner en intensité dans toutes les couches de la population », a conclu le gouverneur de la province du Luxembourg, Olivier Schmitz.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :La Roche-en-Ardenne (prov. de Luxembourg)province de Luxembourg
Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE LUXEMBOURG