Les F-16 florennois de retour en Belgique après leur mission contre l’Etat islamique

Un détachement d’une nonantaine de personnes.
Un détachement d’une nonantaine de personnes. - BELGA

Les quatre F-16 belges et notamment de Florennes ayant participé aux opérations contre l’Etat islamique en Syrie et en Irak ont atterri vendredi vers 16h30 à la base de Kleine-Brogel (Limbourg). « La mission a été un succès », s’est félicité le colonel Geert De Decker, l’un de ses responsables.

Les avions sont rentrés ce vendredi.
Les avions sont rentrés ce vendredi. - BELGA

Au total, les appareils ont effectué 300 missions en soutien à l’armée irakienne lors de la dernière campagne pour seulement 29 tirs, ce qui témoigne du déclin de l’organisation terroriste, souligne le colonel De Decker. « Les dernières semaines ont essentiellement été consacrées à des vols de reconnaissance et ont été assez calmes », confirme un pilote.

Après une mission d’un an en Jordanie.
Après une mission d’un an en Jordanie. - BELGA

Un millier de tirs

Les F-16 belges n’ont pas tué de civils, assure encore le responsable. Les trois déploiements des appareils, qui étaient basés en Jordanie, peuvent être qualifiés de « succès », selon le colonel De Decker. Au total, un millier de tirs ont été effectués par les avions belges sur l’ensemble de la période.

Les quatre avions sont partis il y a un an.
Les quatre avions sont partis il y a un an. - BELGA

Le 2e wing tactique, l’unité de la Force aérienne basée à Florennes, a succédé en juin dernier à son homologue néerlandophone de Kleine-Brogel (Limbourg).

Une formation de quatre avions de chasse.
Une formation de quatre avions de chasse. - BELGA

Un détachement d’une bonne nonantaine de militaires belges était déployé pour une durée d’un an pour mettre en œuvre, au départ de la base aérienne d’al-Azraq (centre-est de la Jordanie), quatre F-16 opérant en Irak et – dans une moindre mesure – en Syrie dans le cadre de l’opération Inherent Resolve (OIR) dirigée par les Etats-Unis pour éradiquer l’EI.

Ils ont atterri à Kleine-Brogel.
Ils ont atterri à Kleine-Brogel. - BELGA

En alternance avec Kleine-Brogel

Le volet belge d’OIR, baptisé Operation Desert Falcon (ODF), était dirigé en alternance par les deux unités de F-16 de la composante Air de l’armée, les 2e et 10e wings tactiques, basés respectivement à Florennes et Kleine-Brogel.

La prochaine mission sera au dessus des pays baltes.
La prochaine mission sera au dessus des pays baltes. - BELGA

La prochaine mission des F-16, qui devraient encore opérer six à huit ans dans l’attente de leurs successeurs F-35, consistera en la sécurisation de l’espace aérien des pays baltes durant quatre mois, dès la fin de l’année.

BELGA

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Florennes (prov. de Namur)Kleine-Brogel (c.f. Peer)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE LA PROVINCE DE NAMUR