Alexandre Grosjean: «Ce n’est pas l’échec de Leye mais de tout le club»

Alexandre Grosjean: «Ce n’est pas l’échec de Leye mais de tout le club»
Belga

Étant donné que la direction ne s’était pas vraiment exprimée quant au licenciement d’Mbaye Leye suite à la défaite à Malines, Alexandre Grosjean, le CEO du Standard, a pris le temps de l’expliquer clairement avant de présenter son successeur, Luka Elsner.

« Présenter un entraîneur, ce n’est jamais un exercice prévu en plein cœur d’une saison. Mais avant de le faire, il me paraît essentiel d’expliquer notre décision, à savoir celle de se séparer de Mbaye Leye et de ses deux adjoints. Elle a été basée sur des éléments factuels, un bilan sportif clair : le Standard est 12e au classement, avec un bilan de 13 points pris sur 30 et de 4 sur 15 à domicile. Vous pouvez imaginer que cela n’était pas tenable et nous devions prendre des décisions importantes. Notre intention était de soutenir Mbaye jusqu’au bout et, avant le déplacement à Malines, nous espérions, si pas une victoire, réaliser un match qui allait amener une nouvelle dynamique. Malheureusement, les premières minutes du match nous ont fait comprendre que cela n’était possible. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Malines (prov. d'Anvers)

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Standard