Repair Café, permaculture, verger partagé: Genappe subsidie six projets innovants

Le comité de sélection a approuvé six projets.
Le comité de sélection a approuvé six projets. - D.R.

En mars 2021, la Ville de Genappe a réalisé son second appel à projets dans le cadre du budget participatif. L’idée : consacrer un montant du budget communal à la mise en place de projets d’intérêt général émanant de citoyens. L’objectif ? Encourager la participation citoyenne au sein de la commune et contribuer à la transition environnementale, énergétique et la création de liens sociaux. En tout, le comité de sélection, composé de six Conseillers communaux, douze citoyens et des représentants des services communaux, a eu à examiner douze projets. Chaque projet a été analysé en détail et le comité a soumis une proposition de répartition financière entre chaque projet au Collège communal. Un montant maximum de 15.000€ pouvait être accordé par projet. Lors du Conseil du 18 août, six projets ont été officiellement retenus :

Un Repair Café à Genappe :

L’asbl le Monty souhaite développer ce projet pour lutter contre l’obsolescence programmée et s’inscrit dans l’objectif « zéro déchet » porté aussi par la Ville. Un groupe de « réparateurs bénévoles » a été constitué en partenariat avec la Ville. L’asbl souhaite réaliser un Repair café par mois. De nombreux habitants ont déjà manifesté leur intérêt pour les dynamiques proposées :• Réparer du petit électro, informatique, travaux de couture, vélo, petite menuiserie gratuitement, une matinée par mois, au Monty.• Permettre une rencontre conviviale à chacun des Repair café, des temps d’échanges et de micro-formation technique.• Constituer un réseau étendu de réparateurs bénévoles. Un subside de 900,-€ est octroyé au Monty, représenté par Pierre Seraille, pour l’achat de matériel afin de constituer une boîte à outils.

Comment inviter la biodiversité chez soi ?

Le projet, proposé par l’asbl Environnement Dyle, vise à réaliser des aménagements didactiques le long d’une promenade autour de la réserve naturelle domaniale : « Les décanteurs de la sucrerie de Genappe ». Un budget provincial est prévu pour la construction de deux observatoires qui permettront un accès visuel aux anciens bassins de décantation sans déranger les oiseaux. Outre les observatoires, la promenade est rendue attrayante par les différents milieux naturels qu’elle traverse. Dans le cadre du budget participatif Genappe 2021 l’ASBL Environnement-Dyle a comme projet de montrer le long de cette promenade, des exemples d’aménagements possibles en faveur de la biodiversité et que les particuliers pourraient réaliser facilement chez eux. Six autres panneaux didactiques « conseil » expliqueront l’intérêt de laisser les orties et autres plantes sauvages envahir certains endroits, de laisser du bois mort (habitat, nourriture…), de laisser et/ou planter des haies (nidification, nourriture). Un subside de 9.000 € est octroyé à Environnement Dyle, représentée par Michèle Fourny, pour la construction d’une mare, d’une spirale à insecte, d’un muret en pierres sèches, de nichoirs et l’achat de panneaux didactiques.

La permaculture pour tous

Pendant la crise COVID, de nombreuses personnes se sont tournées vers la création de potagers mais ces jardiniers débutants se sont confrontés à des difficultés inhérentes à la pratique du jardinage. Les porteurs du projet ont ressenti la nécessité de rendre la permaculture accessible à tous et toutes, ainsi que de diffuser les connaissances sur le sujet à un public le plus large possible. Un subside de 6.655 € est octroyé à l’association de fait « Permaculture pour tous », représentée par Michèle Demesmaeker, pour organiser une formation théorique et pratique en permaculture à l’attention de maximum 15 participants. Un groupe d’entraide entre permaculteurs sera mis en place et des rencontres régulières et actions de sensibilisation seront organisées. (conférences, documentaires, rencontres enrichissantes ou visites de lieux inspirants).

Aménagement d’un verger partagé

L’auteur du projet, la co propriété du Pavé saint Joseph, a pour but de permettre aux nouveaux habitants du quartier de partager un espace convivial, avec des arbres fruitiers, des bancs, un pré fleuri. Ceci embellira le bassin d’orage créé au sein du lotissement I Dyle. Les concepteurs du projet tiennent à créer dans ce quartier un lieu où il fait bon vivre et où il sera agréable de partager des moments conviviaux et sympathiques. Ce projet pourra se concrétiser en collaboration avec le Centre d’Agronomie de Gembloux Un subside de 10.425€ est octroyé à la Copropriété du Pavé Saint Joseph, représentée par Alain Decastiau pour l’achat et la pose de tables et de bancs et des plantations.

Boîtes aux lettres décorées pour les 1620 maisons de Bousval

Le projet, proposé par l’asbl Les Amis de Bousval, vise à la décoration de boîtes aux lettres du village de Bousval afin d’y recréer le lien social, de l’embellir et de l’égayer au sortir de cette longue période de confinement. L’aide et les conseils d’artistes pour l’élaboration des peintures et les techniques à utiliser appuieront la démarche. Un subside de 4.500 € est octroyé aux Amis de Bousval, représentés par Paul Olbrechts, pour engager des formateurs et acheter du petit matériel de peinture

Smart Mobility Services – Services de Mobilité intelligents

La sprl ATM-PRO souhaite mener un projet de recherche qui s’inscrit dans le constat croissant que la société actuelle n’évolue pas dans un sens pérenne mais s’enfonce dans une spirale croissante des besoins énergétiques. Cette spirale est influencée par des besoins croissants de mobilité et de technologies. Elle s’accompagnera potentiellement d’un accroissement des moyens de production, majoritairement polluants, et d’émissions de gaz à effet de serre. Les énergies renouvelables en développement semblent peiner à rencontrer la demande malgré leur croissance actuelle. Il faut donc modifier la façon dont nous considérons l’énergie et œuvrer à une réduction des besoins globaux, fixes et/ou liés à la mobilité. Un subside de 12.500, -€ est octroyé à ATM Pro, représentée par Alexis Dutrieux, pour la réalisation d’une étude visant à démontrer qu’il y a moyen de réduire drastiquement ses besoins énergétiques, en utilisant au maximum l’énergie renouvelable produite localement. En outre, la Ville de Genappe mettra à disposition de ATM Pro un budget de 1.500€ qui permettra à la SPRL de communiquer sur le projet SMS, notamment pour rassembler les candidats / volontaires qui feront partie de l’étude.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW