Frank Vandenbroucke veut supprimer le régime favorable aux sportifs de haut niveau

Frank Vandenbroucke veut supprimer le régime favorable aux sportifs de haut niveau
Photonews

C’est ce qu’indique une première version des plans, qui circule dans les milieux gouvernementaux, écrivent mercredi Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg. Les personnes aux revenus les plus faibles recevraient une sorte de prime en contrepartie, mais les personnes aux revenus élevés paieraient la totalité de la somme prévue dans les plans.

À la mi-octobre, dans le cadre des négociations budgétaires, le gouvernement a décidé de s’attaquer au régime favorable de l’ONSS pour les sportifs professionnels – en pratique principalement les footballeurs. Les tableaux font apparaître un revenu de 43 millions d’euros, soit nettement moins que les 200 millions d’euros initialement prévus. Mais sur base d’une première impulsion du ministre des Affaires sociales Frank Vandenbroucke (Vooruit), élaborée par le SPF Affaires sociales, les plans semblent aller un peu plus loin, écrivent mercredi Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg.

Pour les footballeurs de haut niveau qui gagnent des millions chaque année, c’est tout le système qui serait revu. Cela vaut aussi pour les petits dieux, mais pour éviter que la mesure ne frappe ces sportifs ou ces clubs, il y aurait un « bonus sportif ». Le niveau de salaire requis pour en bénéficier n’a pas encore été déterminé. Dans tous les cas, le gouvernement doit encore donner son feu vert. Vandenbroucke souligne que le projet de loi est loin d’être terminé, et qu’il y aura bientôt des consultations avec les différentes fédérations sportives.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique