Dante Vanzeir: «Aujourd’hui, c’est un peu comme le premier jour d’école pour moi»

Vidéo
Dante Vanzeir: «Aujourd’hui, c’est un peu comme le premier jour d’école pour moi»
Belga

Sur un nuage. Dante Vanzeir doit bien avoir du mal à garder les pieds sur terre depuis quelques semaines. Grand artisan de l’incroyable parcours de l’Union Saint-Gilloise depuis quatorze journées de championnat avec ses neuf buts et cinq passes décisives, le joueur formé au Racing Genk est aux anges depuis vendredi midi et l’annonce de sa présence dans le groupe des Diables rouges. Une première pour celui qui a fait le chemin vers Tubize avec Leandro Trossard ce mercredi. « J’ai été très surpris d’être appelé par Roberto Martinez, reconnait l’attaquant de l’Union Saint-Gilloise. C’était très spécial d’entendre mon nom vendredi. C’est un rêve qui devient réalité. Cela ressemble un peu à un premier jour d’école. Tout le monde m’a bien accueilli et m’a félicité. Sur la route, Leandro Trossard m’a expliqué comment les choses fonctionnent ici. Ce sera une fantastique semaine pour moi. »

Une juste récompense également pour l’attaquant dont le début de carrière a été quelque peu sinueux mais qui rattrape le temps perdu depuis qu’il a opté pour l’Unio. Un pas en arrière – la D1B la saison dernière – pour mieux rebondir avant exploser aux yeux de tous depuis l’été. « C’est la preuve qu’il faut toujours croire en soi, avance l’attaquant. Il n’y a pas qu’un seul chemin pour arriver au top du football. Pour moi, cela n’a pas été un chemin facile parce que j’ai eu de nombreuses blessures au début de ma carrière mais j’ai toujours travaillé dur et toujours cru que je pourrais évoluer un jour en D1. »

« Dommage que Romelu soit absent »

Cette semaine, c’est loin du parc Duden ou des installations d’entraînement à Lier que le garçon de 23 ans passera la semaine. Dans un groupe belge où il aura l’occasion de côtoyer de nombreux joueurs provenant des plus grands clubs d’Europe. L’occasion d’en prendre plein les yeux mais surtout d’apprendre à leur contact pendant ces quelques jours. « Je suis curieux de découvrir le niveau aux entraînements, affirme Vanzeir. Honnêtement, je ne pensais pas arriver un jour chez les Diables. Pour moi, le chemin semblait trop long pour y arriver. Cette semaine va être fantastique. Je vais pouvoir apprendre un maximum à leurs côtés. Plus jeune, j’adorais voir jouer des garçons comme Lukaku, De Bruyne, Mertens, Courtois. Je pourrais presque citer toute l’équipe. C’est juste dommage que Romelu ne soit pas là même si je pourrais apprendre des choses auprès d’autres joueurs.

Avec, forcément, cette envie bien ancrée dans son esprit de pouvoir disputer quelques minutes soit face à l’Estonie ce samedi, soit au pays de Galles trois jours plus tard à Cardiff. « Ce serait évidemment très spécial d’avoir du temps, reconnaît le joueur de l’Union avant d’ajouter. Mais j’ai toujours été quelqu’un de réaliste sans trop d’attente ou de rêve. Ce ne sera pas simple d’avoir du temps de jeu à côté de joueurs avec autant d’expérience. Je suis ici pour apprendre et profiter un maximum même si j’espère avoir des minutes. Pour cela, il faudra se montrer au coach durant la semaine. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Tubize (c.f. Tubize)Lierre (prov. d'Anvers)Tubize (Brabant wallon)

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Diables rouges