Erika Vlieghe est inquiète par le variant Omicron «mais ce n’est pas l’apocalypse»

Erika Vlieghe est inquiète par le variant Omicron «mais ce n’est pas l’apocalypse»
Belga

« Mais d’un autre côté, ce n’est pas l’apocalypse », a déclaré Erika Vlieghe vendredi dans « Terzak » (Canvas). « Il ne sert à rien de paniquer maintenant et cela ne doit pas nous détourner du travail que nous devons encore faire en Belgique sur le variant Delta », a-t-elle déclaré.

Le nouveau variant Omicron a déjà été qualifié vendredi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de « variant préoccupant » ou « inquiétant ». L’infectiologue confirme que ce nouveau variant est considéré comme « inquiétant » dans les milieux scientifiques. L’une des raisons de cette préoccupation est le degré de contagiosité. « Jusqu’à présent, aucun variant n’a pu rivaliser avec le variant Delta. Celui-ci semble en être capable », déclare-t-elle.

Néanmoins, Erika Vlieghe reste prudent avant de tirer des conclusions majeures. « Nous savons encore très peu de chose sur le variant. On soupçonne qu’il est très contagieux. Mais nous ne savons pas s’il est aussi plus pathogène », dit-elle. C’est pourquoi il est nécessaire de recueillir davantage d’informations. « Mais le nouveau variant ne doit pas non plus détourner l’attention de la lutte en cours contre le variant Delta ».

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique