Coronavirus: du changement dans la stratégie de testing

Coronavirus: du changement dans la stratégie de testing

Pour diminuer la pression sur les médecins généralistes et les centres de dépistage, les ministres de la Santé réunis en Conférence interministérielle (CIM Santé) ont décidé samedi de ne plus exiger deux tests pour les personnes vaccinées qui ont eu un contact à haut risque, mais un seul. L’information est confirmée auprès de VTM par le ministre flamand en charge de la Santé, Wouter Beke.

Ainsi, après un contact à haut risque, aucun test ne sera nécessaire le jour 7, seulement le jour 1, pour les personnes vaccinées. Jusqu’à présent, tout le monde devait être testé au jour 1 et au jour 7 après un contact à haut risque.

Vous devez rester en quarantaine jusqu’au résultat négatif.

Pour les non-vaccinés, rien ne change : ils doivent encore subir deux tests.

« En supprimant le test au jour 7, nous espérons réduire la pression sur les centres de test et les soins primaires », explique Wouter Beke sur VTM.

La CIM Santé avait été chargée par le dernier Comité de concertation de définir une nouvelle stratégie de dépistage.

Le Comité de concertation avait aussi laissé entendre qu’il y aurait bientôt des centres de dépistage ouverts, sans rendez-vous. Mais à ce sujet « les possibilités sont encore examinées », indique-t-on après la CIM Santé.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique