Catherine Linard: «Organiser trois Codeco de suite, ça n’a pas beaucoup de sens»

Catherine Linard: «Organiser trois Codeco de suite, ça n’a pas beaucoup de sens»
Belga

« La vraie question c’est : est-ce que l’on aurait dû prendre plus de mesures dès la semaine passée ? »

Si le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, s’est dit déterminé à soulager le milieu hospitalier, la géographe de la santé rappelle que la situation n’est pas nouvelle. « On savait déjà il y a une semaine que le milieu hospitalier est sous tension. Je suis sceptique par rapport aux nouvelles mesures car elles ne vont de toute façon pas avoir un effet immédiat. Si on prend l’exemple des écoles, on reste encore dans une perspective de long-terme », développe-t-elle. « Cela permettra peut-être de limiter les contaminations lors des fêtes de fin d’année. »

Catherine Linard insiste également sur un aspect important de la gestion de cette crise sanitaire : l’adhésion de la population aux mesures du gouvernement. Un point qui nécessiterait, selon elle, plus d’attention. « Travailler sur une meilleure communication et plus de pédagogie permettrait de garantir une meilleure application des règles déjà en place. À mon sens, si elles étaient déjà bien respectées, elles auraient pu suffire », précise la géographe de la santé. Par ailleurs, elle regrette « cette succession de Comités de concertation qui n’arrange rien et suscite plus d’incompréhension et de lassitude dans la population ».

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique