La Russie envoie un milliardaire japonais sur l’ISS

Yusaku Maezawa, âgé de 46 ans et qui a fait fortune dans la mode en ligne.
Yusaku Maezawa, âgé de 46 ans et qui a fait fortune dans la mode en ligne. - Reuters

Ce vol, qui partira du cosmodrome russe de Baïkonour au Kazakhstan, arrive à un moment crucial pour l’industrie aérospatiale russe, minée depuis des années par les scandales et concurrencée par des acteurs privés américains.

L’an dernier, la compagnie SpaceX du milliardaire Elon Musk a ainsi commencé à emmener des passagers à l’ISS, mettant fin au lucratif monopole que l’Agence spatiale russe (Roscosmos) détenait jusque-là.

Roscosmos espère donc ouvrir un nouveau chapitre en envoyant mercredi sur l’ISS le fantasque milliardaire japonais Yusaku Maezawa, âgé de 46 ans et qui a fait fortune dans la mode en ligne, et son assistant Yozo Hirano.

L’appareil sera piloté par un cosmonaute russe chevronné, Alexandre Missourkine, qui a déjà effectué deux missions à bord de l’ISS. Les deux touristes japonais séjourneront 12 jours à bord de la station orbitale, où ils ont prévu de tourner des vidéos qui seront publiées sur la chaîne YouTube du milliardaire à ses plus de 750.000 abonnés.

«J’ai presque envie de pleurer, c’est tellement impressionnant», s’est ému M. Maezawa lors de son arrivée fin novembre au cosmodrome de Baïkonour. M. Maezawa a aussi dit avoir une «liste de presque 100 tâches» qu’il souhaite accomplir à bord de la station, notamment jouer au badminton dans l’espace.

Pendant plusieurs semaines, les deux Japonais ont suivi un entraînement à la Cité des étoiles, une ville construite près de Moscou dans les années 1960 pour former des générations de cosmonautes soviétiques et, désormais, russes.

Orné d’un drapeau japonais, le vaisseau Soyouz qui doit les emmener dans l’espace a été acheminé au pas de tir dimanche matin sous un ciel pluvieux, a constaté une journaliste de l’AFP.

Aussi en Monde