Open d’Australie: des joueurs non-vaccinés pourraient prendre part au tournoi

@AFP
@AFP

Le numéro un mondial Novak Djokovic a été sélectionné dans l’équipe serbe pour l’ATP Cup qui ouvrira la saison de tennis à Sydney début janvier, ont annoncé les organisateurs mardi, après de nombreuses interrogations sur sa venue en Australie.

Le vainqueur de 20 tournois du Grand Chelem avait laissé planer le doute sur sa participation à l’Open d’Australie en janvier, refusant de dire s’il était vacciné, condition imposée pour toute entrée dans le pays.

En parlant d’Australie et de vaccins, nos confrères de L’Equipe dévoilent une information importante : « Des joueurs non-vaccinés pourront disputer l’Open d’Australie ».

Une titraille qui nécessite de plus amples précisions : « Selon un document auquel L’Équipe a pu avoir accès, les joueurs ont reçu une communication du tournoi concernant les exemptions médicales de vaccination leur permettant de disputer cette épreuve du Grand Chelem du 17 au 30 janvier. Tout se passera selon les directives de l’ATAGI, un comité technique australien consultatif sur la vaccination.

Concrètement, des joueurs ou joueuses qui ne sont pas ou pas complètement vacciné(e)s pourront disputer l’Open d’Australie avec un certificat d’exemption médicale. Et notamment ceux ou celles ayant été infecté(e)s par le Covid après le 31 juillet 2021. Cette exemption médicale devra être demandée en urgence au plus tard le vendredi 10 décembre.

Reste à voir si Novak Djokovic pourra en bénéficier. Et à première vue, ce n’est pas le cas ! Et ce, car infecté en juin 2020, il n’a, selon lui, à l’époque connu aucun effet indésirable grave.

Aussi en Tennis