Le Beerschot présente ses excuses à Seraing pour des «chants insultants» de ses fans

@News
@News

C’est le club sérésien qui a publié ce courrier signé du directeur général du Beerschot, Frédéric Van den Steen, sans préciser quand celui-ci a été envoyé.

« Il s’agissait d’une rencontre très fair-play et agréable à suivre », a écrit le club anversois qui s’était imposé 3 à 0 au Kiel. « Même si le Beerschot a pris l’avance et que tant sur les plans sportif qu’extra-sportif, il n’y avait aucune raison d’une quelconque animosité envers le RFC Seraing, une partie de nos supporters a pourtant jugé bon d’entonner divers chants à l’attention des visiteurs. Le Beerschot condamne ce comportement de nos fans et tient à s’excuser pour cela envers la direction du RFC Seraing et toute personne qui s’est sentie offensée. Ces chants étaient insultants et inutiles. Le Beerschot a noué un dialogue avec ses supporters pour faire en sorte que cela ne se reproduise plus ».

Dimanche face à l’Antwerp, de nouveaux incidents ont éclaté.

Le derby anversois a été en effet entaché d’affrontements entre les clans les plus violents des deux camps. Un supporter du Beerschot a même traversé le terrain pour lancer une fusée dans le box des supporters de l’Antwerp. Une banderole avait aussi été déployée à l’encontre de Radja Nainggolan, le joueur de l’Antwerp, considéré comme un traître alors qu’il avait accepté d’être « l’ambassadeur honorifique » du Beerschot. « Radja Vaffanculo » pouvait-on lire dimanche en grand.

Le Beerschot a condamné lundi ces comportements. « Ce qui s’est passé dans notre stade est tout simplement inacceptable », a écrit le club anversois.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Seraing (prov. de Liège)

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en RFC Seraing