Conflit en Ukraine: Biden se concertera jeudi avec neuf pays d’Europe de l’Est

Conflit en Ukraine: Biden se concertera jeudi avec neuf pays d’Europe de l’Est
REUTERS

Joe Biden aura une conversation téléphonique avec « les dirigeants du groupe des neuf de Bucarest, composé des alliés de l’Otan du flanc oriental, pour leur résumer son entretien avec le président Poutine, entendre leurs avis sur la situation sécuritaire actuelle, et souligner l’engagement des États-Unis pour la sécurité transatlantique », selon un communiqué.

Le groupe des neuf de Bucarest comprend la Bulgarie, la République Tchèque, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie.

Cet appel aura lieu après une conversation téléphonique prévue avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui cherche l’aide des États-Unis pour repousser ce qu’il considère comme des menaces d’invasion par la Russie.

Tensions et pressions diplomatiques s’accumulent, au moment où Washington et ses alliés accusent Moscou de masser des dizaines de milliers de soldats à la frontière avec l’Ukraine, en vue d’attaquer le pays.

Joe Biden et Vladimir Poutine ont évoqué ce dossier brûlant lors d’un entretien virtuel de deux heures mardi.

Ecartant pour l’heure toute intervention militaire en cas d’invasion de l’Ukraine, Joe Biden a toutefois prévenu mercredi qu’une attaque russe en Ukraine entraînerait un renforcement de la présence militaire américaine sur les territoires des membres de l’Alliance atlantique en Europe de l’Est.

Le maître du Kremlin a lui défendu le droit de la Russie à « protéger sa sécurité », estimant que laisser l’Otan s’approcher de ses frontières sans réagir serait « criminel ».

Lors de son entretien avec l’hôte de la Maison Blanche, Vladimir Poutine a notamment demandé des « garanties juridiques sûres » qui empêcheraient l’Ukraine de rejoindre l’Otan.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Politique